November Christmas, pourquoi attendre pour rendre heureux ?

November ChristmasUn téléfilm de Robert Harmon
Date de sortie : 2010
Avec Emily Alyn Lind, Sam Elliott, John Corbett
Durée : 1h38

Synopsis :

Alors que la petite Vanessa est gravement malade, sa famille décide de fêter Noël avant l’heure afin de lui apporter un peu de réconfort. Les habitants de la région participent à l’événement, suscitant en élan de solidarité autour de Vanessa.

Notre avis sur le film :

C’est bientôt la saison des films consacrés à Noël et November Christmas (Une lueur d’espoir pour le titre français) en est un des plus beaux exemples. Fidèle à la tradition des films pleins de bons sentiments, il met en scène une petite fille qui se bat contre le cancer, entourée de sa famille qui, malgré ses angoisses, fait tout ce qu’elle peut pour la rendre heureuse. Non loin de là vivent Jess et Claire, encore marqués par la disparition brutale de leur jeune fils dans un accident de voiture. Ils vont aider et réconforter cette petite famille en lui permettant d’avancer les fêtes comme Halloween ou Noël. Le jeu des différents acteurs est très juste, mais la performance de la petite Vanessa (Emily Alyn Lind) et de son gentil voisin (Sam Elliott) est remarquable. La gentillesse et l’envie de rendre heureux est au programme de ce téléfilm où se croisent différents protagonistes, chacun avec son histoire, chacun avec ses rêves, mais toujours avec cette formidable propension à vouloir faire plaisir. « Si je peux mettre un sourire sur le visage de cette petite fille, je le ferai » annonce Jess à sa femme, se rendant compte que son propre bonheur est lié à sa faculté de rendre la vie plus douce à Vanessa en lui faisant oublier, l’espace d’un instant, la terrible réalité de sa maladie. Un film à voir en famille pour emmagasiner plein d’espoir et de bonne humeur pour les fêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *