Lucy in the sky, la difficile transition de l’adolescence à l’âge adulte

Lucy in the sky

Un livre de Pete Fromm
Édition : GALLMEISTER
ISBN : 9782351780886
Note personnelle : 16 / 20

Acheter le livre sur Amazon

Synopsis :

Lucy Diamond, quatorze ans, file à toute allure vers l’âge adulte. Prise entre l’urgence de vivre et la crainte de devoir abandonner ses manières de garçon manqué, Lucy se cherche et joue avec l’amour. Elle découvre par la même occasion que le mariage de ses parents n’est pas aussi solide qu’enfant, elle l’a cru. Son père, bûcheron, est toujours absent. Sa mère, encore jeune, rêve d’une autre vie. Et Lucy entre eux semble soudain un ciment bien fragile. Armée d’une solide dose de culot, elle s’apprête à sortir pour toujours de l’enfance et à décider qui elle est. Quitte à remettre en question l’équilibre de sa vie et à en faire voir de toutes les couleurs à ceux qui l’aiment.
Dans un Montana balayé par les vents, c’est la peur au ventre et la joie au cœur que Lucy, pleine de vie, se lance à corps perdu dans des aventures inoubliables.

Notre avis sur le roman :

 » A présent, c’était l’été, l’air était lourd et sentait la verdure, le soleil était presque à la verticale des Highwoods, le ciel en était tout blanchi, mais Papa n’était toujours pas parti.
Quand ils se faufilèrent enfin hors de la maison, j’étais encore suspendue à sa portière comme un genre de décoration. Même si Maman riait, appuyée à lui, ses jambes comme des éclairs meurtriers à travers la fente de sa jupe courte, Papa me regardait, son habituel sourire signifiant « Qu’est-ce qui va bien pouvoir nous tomber dessus après ça ? » disparu. Il souriait à peine, l’air presque triste, et je sus que Maman avait cafté. »

Le temps des grands changements, des découvertes, des premières fois, des premières expériences. Lucy, ballottée entre un père continuellement absent et une mère avec des désirs d’ailleurs, prend la vie comme elle vient dans sa petite ville natale d’Alabama. L’écriture de Pete Fromm est mordante, parfois drôle, souvent teintée d’un doux mélange de mélancolie et d’espoir. Il retrace avec justesse la rupture des derniers liens qui attachent encore Lucy à l’enfance, par la découverte de l’amour, de la liberté mais aussi des responsabilités et des soucis quotidiens. L’amour tient le rôle principal de ce roman, que ce soit avec Kenny, son ami d’enfance, avec son père, à qui elle pardonne de moins en moins ses absences ou sa mère, à qui elle reproche sa trop grande ambition de changement. Mais elle apprendra que c’est aussi ça grandir, ne pas s’attacher à une situation mais en tirer partie pour un avenir meilleur. Peu sûre des sentiments des autres mais surtout des siens, elle en fait voir de toutes les couleurs à son entourage. Une balade poétique dans la vie de cette jeune fille qui devient femme, qui hésite, regrette parfois, sans jamais se départir de sa formidable envie d’aller de l’avant. Touchant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *