Dans les forêts de Sibérie, seul face à la nature…

Dans les forêts de SibérieUn film de Safy Nebbou
Date de sortie : 15 juin 2016
Avec Raphaël Personnaz, Evgueni Sidikhine
Durée : 1h45

Synopsis :

Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal. Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années. Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle.

Notre avis sur le film :

Librement adaptée du livre de Sylvain Tesson, le film de Safy Nebbou réussit le tour de force de faire entrer la Nature comme personnage à part entière : c’est elle qui fournit les principales péripéties, les rebondissements, c’est elle encore qui impose le rythme et dicte les émotions des hommes. C’est elle enfin qui a le dernier mot. Les vastes étendues gelées du lac Baïkal s’offrent à nos yeux émerveillés par tant de beautés et je savais, instinctivement, que ce film ne pourrait me décevoir. On retrouve un peu de Nicolas Vannier dans l’exaltation et le besoin de solitude qu’a Teddy en choisissant de s’isoler dans ce coin reculé, coupé du monde et du confort d’aujourd’hui (électricité, eau courante, chauffage…). Les conditions sont rudes mais il réussit à faire une véritable introspection sans se plaindre de son choix radical. Malgré l’esthétique des plans, on sent que le danger voire la mort rodent dans cet environnement hostile. Une erreur, un oubli, une distraction, et tout peut basculer. La Providence mettra Aleksei sur la route de Teddy et fera naître entre eux un lien indéfectible d’amitié et de respect. Une belle histoire, porté par un Raphaël Personnaz qui manque parfois un peu de conviction mais surtout par une Nature étincelante, des paysages de glace en perpétuel mouvement, en constant grondement. Au-delà de l’histoire, ce film est un véritable voyage aux confins de la Russie, là où la solitude et le froid se confrontent à l’accueil chaleureux du peuple russe. Et ce voyage vaut vraiment le coup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *