La mort en face, de Cody McFadyen

La mort en face

Un livre de Cody McFadyen
Édition : Pocket (9 septembre 2010)
ISBN-10 : 2266181777
Note personnelle : 17 / 20

Acheter le livre sur Amazon

Synopsis :
Sarah, seize ans, un pistolet sur la tempe, menace de se suicider si l’agent Smoky Barrett ne vient pas lui parler. A côté d’elle gisent dans le sang les cadavres éventrés de sa famille adoptive. Traumatisée par les meurtres de sa fille et de son mari, Smoky avait décidé de prendre du recul, peut-être même de quitter le FBI.

Elle va pourtant répondre à l’appel désespéré de Sarah : celle-ci se dit persécutée depuis dix ans par un serial killer qui assassine tous ses proches, selon des scénarios toujours plus pervers et plus effrayants. Psychopathe méthodique et implacable, celui qu’elle appelle « l’Etranger » s’acharne sur ses victimes avec une violence inouïe.

Maître dans la douleur, il a fait subir d’atroces souffrances physiques et morales à toutes les personnes qu’elle aimait. Plus que sa proie, il voit en Sarah son chef-d’oeuvre. L’oeuvre de toute une vie. Toute une vie d’horreurs…

Notre avis sur le roman :

Dès les premières pages, on est happé par l’histoire conjointe de Sarah, la victime persécutée par un tueur sanguinaire depuis de nombreuses années, et Smoky, l’agent du FBI très douée mais également marquée à jamais par la violence.

Sarah d’abord : jeune fille heureuse qui voit du jour au lendemain sa vie basculer. Un tueur s’empare de la vie de ceux qu’elle aime le jour de son anniversaire, devant ses yeux ! Et à chaque fois qu’elle s’attachera de près ou de loin à quelqu’un, cette personne sera férocement et brutalement supprimée de la vie de Sarah. Sans raison apparente, ce serial killer a donc décidé de ruiner la vie de Sarah.

Smoky ensuite : jeune femme brillante à la tête d’une unité du FBI, elle a connu un malheur immense lorsqu’un tueur qu’elle traquait eut décidé de s’en prendre à sa famille. Depuis, elle panse ses plaies affectives et ses cicatrices auprès de Bonnie, une jeune fille au destin tragique qu’elle a recueillie.

La violence est omniprésente dans ce thriller haletant où l’auteur ne nous laisse aucun répit. Le rythme du récit ainsi que sa construction en font une des références du genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *