L’expérience interdite, Flatliners

L'expérience interdite - FlatlinersUn film de Niels Arden Oplev
Date de sortie : 22 novembre 2017
Avec Ellen Page, Diego Luna, Nina Dobrev
Durée : 1h50

Synopsis :

Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le processus de plus en plus loin, ils vont devoir affronter non seulement leur part d’ombre et leur passé, mais plus effrayant encore, les phénomènes paranormaux liés au fait qu’ils sont revenus de l’au-delà…

Notre avis sur le film :

Assez étrange que ce film dans lequel on entre par la porte d’étudiants en médecine typiquement américains et quelque peu cliché. Dans le cadre de recherches, l’une d’entre eux va vouloir vivre une expérience de mort imminente pendant quelques minutes afin de voir les réactions cérébrales qui suivent la mort, avant d’être ramenée à la vie par ses collègues futurs médecins. Cette expérience ayant décuplé certaines de ses capacités, ils vont rapidement tous vouloir tenter l’expérience, avant que les fantômes de leurs passés respectifs ne viennent les hanter par des visions cauchemardesques très réalistes. Le film, thriller sur le fond, flirte donc avec le cinéma d’épouvante sans jamais tomber dans le gore. Juste ce qu’il faut pour pimenter l’histoire et tenir le spectateur en haleine. Toutefois, la seconde partie du film s’oriente davantage vers un combat démoniaque pour comprendre comment refouler ces visions et la résolution assez rapide et simpliste achève le film dans un léger goût d’inachevé. Au-delà d’un montage assez dynamique, le film manque un peu d’imaginaire, notamment dans la manière de traiter l’après-vie. On se concentre essentiellement sur les remords des personnages dans une figuration très réaliste. Aucun décryptage, aucune interprétation n’est nécessaire puisque tout est clairement montré. De même, le scénario de l’exploration de l’après-vie sert davantage de point de départ à l’intrigue qu’elle n’en est en réalité le centre. On se laisse donc porter par cette expérience qui enseigne que, pour l’avancée de science, certaines limites ne doivent pas être franchies. Et surtout, que le retour ne se fait pas en toute impunité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *