SOS Météo, les aventures de Philip et Francis

SOS MétéoUne bande-dessinée de Pierre Veys et Nicolas Barral
Date de publication : 11 septembre 2014
Nombre de pages : 64
ISBN : 978-2205070224

Synopsis :

S.O.S. Météo, 3e tome des aventures de Philip et Francis, signe le grand retour de ces héros à l’humour « so british » après trois ans d’absence ! Dans ce 3e tome plein d’humour, Francis débarque chez Philip après s’être houspillé avec sa maman. Une petite contrariété temporaire, mais Francis prend ses aises, envahit l’appartement et pousse à bout Philip. Ce dernier avale un breuvage censé le rendre autoritaire, mais aux effets secondaires incontrôlables ! Pendant ce temps, Olrik a récupéré la machine capable de dérégler la météo, créée par le professeur Miloch. Seul problème : les pluies qui s’abattent sur Londres ne dérangent en rien les sujets de la perfide Albion.

Notre avis sur la BD :

Troisième tome des aventures de Philip et Francis, la parodie « officielle » de Blake et Mortimer, SOS Météo met en scène le ras-le-bol de Philip d’être toujours considéré comme un gentil. Il n’ose pas rabrouer son meilleur ami qui en profite pour s’installer comme chez lui, il subit les méchantes taquineries des terreurs du quartier, il ne répond rien aux commerçants du quartier qui le houspillent sans vergogne. L’idée lui vint alors de prendre une potion censée modifier légèrement son comportement et ainsi lui permettre se défendre face à ce genre d’énergumènes. Mais la potion va faire un peu trop d’effet… Toujours beaucoup d’humour dans ce nouveau tome avec Pierre Veys au scénario et Nicolas Barral au dessin. Il stigmatise les petits travers de nos amis anglais et écossais, les uns craignant une canicule avec 10 degrés, les autres refusant les étrangers (même et surtout les Anglais !) grâce à une langue totalement incompréhensible. Les dessins sont de qualité même s’ils manquent parfois d’aboutissement notamment dans l’expression des émotions des personnages (la transformation physique de Philip est un peu trop « facile »). On passe néanmoins une bonne heure en compagnie de nos deux compères et on attend la suite de leur aventures… avant 2017 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *