Une vie entre deux océans, sublime émulsion d’instants précieux et de grands malheurs

Une vie entre deux océansUn film de Derek Cianfrance
Date de sortie : 5 octobre 2016
Avec Michael Fassbender, Alicia Vikander, Rachel Weisz
Durée : 2h13

Synopsis :

Quelques années après la Première Guerre mondiale en Australie. Tom Sherbourne, ancien combattant encore traumatisé par le conflit, vit en reclus avec sa femme Isabel, sur la petite île inhabitée de Janus Rock dont il est le gardien du phare. Mais leur bonheur se ternit peu à peu : Isabel ne peut avoir d’enfant… Un jour, un canot s’échoue sur le rivage avec à son bord le cadavre d’un homme et un bébé bien vivant. Est-ce la promesse pour Tom et Isabel de fonder enfin une famille ?

Notre avis sur le film :

Dès les premières minutes du film, on est plongé dans l’ambiance d’après-guerre, où les rescapés pansent les affres de cette période tourmentée de laquelle ils sont sortis vivants. Tom Sherbourne, tourmenté et peu loquace, va accepter un poste de gardien de phare sur l’île isolée de Janus. La photographie d’Adam Arkapaw et la musique d’Alexandre Desplat communiquent avec brio les émotions contradictoires de ce lieu : sa beauté d’une part, souveraine et indomptable, et la peur intrinsèque liée à l’isolement et la perte des repères. Justement les seuls repères temporels qu’il reste à Tom sont les bateaux qui passent et qu’il faut consigner dans un carnet de bord et l’alternance du jour et de la nuit. Lors d’une visite sur le continent, sa façon d’être et de vivre séduit la jeune Isabel qui décide de l’épouser et de l’accompagner dans sa vie de reclus. Ensemble, leur volonté de combattre la solitude passera par le désir d’enfant mais les échecs répétés plongeront la jeune femme dans une tristesse incommensurable. Jusqu’au jour où s’échoue une barque avec, à son bord, un homme déjà mort, mais également un bébé bien vivant. C’est un tournant qui s’impose désormais au couple qui devra faire des choix et vivre avec.
C’est une histoire remarquable, magnifiquement interprétée avec beaucoup de justesse et d’émotions par Michael Fassbender et Alicia Vikander. On croit vraiment à leur couple, à leur histoire d’amour, au lien fort qui les unit. On a envie qu’ils soient heureux même si l’on comprend que leurs choix les amèneront à un bonheur éphémère. Une vie entre deux océans expose une myriade de sentiments – parfois contradictoires – mais toujours traités sans hâte et là encore, avec beaucoup de justesse. Même si la tristesse et les malheurs qui les accablent donnent le ton du film, ils n’en font que mieux ressortir les instants de bonheur intenses, moments de joie partagée, souvent d’une simplicité déconcertante. L’intensité des sentiments est donc au rendez-vous et permet de ne pas s’ennuyer une minute avec ce couple qui se retrouve dans une situation que l’on devine vite perdue d’avance. Mais l’intérêt n’est pas là mais plutôt dans la poursuite de son propre bonheur, sans malheureusement pouvoir faire abstraction ni des autres, ni de valeurs trop ancrées dans l’âme et qui conduisent parfois à un désastre. À découvrir en VOST !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *