Si je reste, le choix de continuer

Si je resteUn film de R.J. Cutler
Date de sortie : 17 septembre 2014
Avec Chloë Grace Moretz, Mireille Enos, Joshua Leonard
Durée : 1h46

Synopsis :

En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté … L’adolescente sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches…

Notre avis sur le film :

Avec en toile de fond une romance assez classique et tous les clichés made in USA que l’on connaît, Si je reste offre un vrai regard sur le choix de vivre, de combattre, de s’interdire la facilité. L’accident induit une absence de justification et la difficile admission de l’horreur qui s’abat : Mia perd ses parents, et se voit plongée dans le coma dans ce lit d’hôpital, où ceux qui restent défilent auprès d’elle pour la rappeler et l’implorer de ne pas mourir elle aussi. Chloé Moretz s’illumine dans ce personnage par la variété des sentiments et des émotions qu’elle propose : d’une jeune fille somme toute assez banale, on découvre une personne attachante, passionnée (de musique classique) et amoureuse (d’un rocker). Les seconds rôles lui donnent la réplique avec beaucoup de justesse (la scène avec le grand-père au pied du lit est bouleversante). On a envie tout au long du film de crier « Reste », mais on ne peut s’empêcher de s’interroger sur notre propre choix en pareille situation. Porté par une musique alternant rock et classique, ce film nous promène sur un petit nuage qui traverse, bien malgré lui, un gros orage que la vie lui a réservé. Mia s’interroge, se rappelle les bonheurs comme les disputes, et se rend compte que ce n’est pas le bon moment pour mourir. Mais d’un autre côté, à quoi bon vivre sans ceux qui l’ont guidée sur le chemin de la vie, qui lui ont tant appris, qui l’ont tant aimée, tant protégée. Un film magnifique plein de flashbacks et de rebondissements, et surtout une débauche de sentiments pour laquelle il sera difficile de s’abstenir d’une petite larme. Génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *