Le père de la mariée 1 & 2, quand on s’aperçoit que les enfants ont grandi

Le père de la mariéeDes films de Charles Shyer
Date de sortie : 1991 et 1995
Avec Steve Martin, Diane Keaton, Kimberly Williams-Paisley
Durée : 1h45 / 1h46

Synopsis :

George Banks s’écroule quand sa fille de 22 ans, Annie, lui annonce son mariage avec Brian Mac Kenzie. C’est à contre-cœur que ce « papa poule » donne son consentement. Mais le jour de la cérémonie, George ne peut que se réjouir du bonheur de sa fille.

Notre avis sur le film :

Ce remake du film de 1950 avec Elizabeth Taylor et Spencer Tracy mélange admirablement des moments de franche rigolade et d’autres qui font prendre la pleine mesure du passage d’Annie vers l’âge adulte. En effet, elle s’apprête à quitter le nid et c’est avec envie et joie qu’elle prépare un mariage qui s’annonce somptueux. Mais elle ne peut s’empêcher d’éprouver un peu de crainte et de nostalgie à l’idée de sa vie heureuse et bien remplie de petite fille qu’elle laisse derrière elle. Les acteurs sont parfaits dans leurs rôles respectifs et le potentiel comique de Steve Martin fait qu’on ne s’ennuie pas une minute. Même si c’est parfois difficile, il fera toujours les bons choix pour le bonheur de sa fille. La suite de ce film sera finalement logique avec l’annonce (mémorable) d’un futur bébé à venir. Et la vie de George Banks va légèrement se compliquer au moment où il apprend qu’il va être grand-père, lui qui se sent encore si jeune. En résumé, une belle morale convenue sur l’envol inéluctable des enfants du cocon familial, laissant derrière eux un grand vide, uniquement comblé par l’amour réciproque qu’ils ont pour leurs parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *