La face cachée de Margo, quand la quête devient le but

La face cachée de MargoUn film de Jake Schreier
Date de sortie : 12 aout 2015
Avec Nat Wolff, Cara Delevingne, Justice Smith
Durée : 1h49

Synopsis :

D’après le best-seller de John Green, La Face Cachée de Margo est l’histoire de Quentin et de Margo, sa voisine énigmatique, qui aimait tant les mystères qu’elle en est devenue un. Après l’avoir entraîné avec elle toute la nuit dans une expédition vengeresse à travers leur ville, Margo disparaît subitement – laissant derrière elle des indices qu’il devra déchiffrer. Sa recherche entraîne Quentin et sa bande de copains dans une aventure exaltante à la fois drôle et émouvante. Pour trouver Margo, Quentin va devoir découvrir le vrai sens de l’amitié… et de l’amour.

Notre avis sur le film :

Quentin est persuadé que Margo est la personne qui lui est destinée depuis qu’il l’a vue pour la première fois, fraîchement débarquée à Orlando. Au départ inséparables, ils s’éloignent progressivement l’un de l’autre jusqu’à cette nuit où Margo apparaît à la fenêtre de Quentin. Elle va lui proposer des défis un peu fous qu’il va réaliser, rien que pour passer des instants inoubliables avec elle, quitte à surpasser ses peurs et aller à l’encontre de son tempérament peu impétueux. Mais le lendemain, Margo a disparu, laissant juste derrière elle quelques indices. S’ensuit un véritable jeu de piste, entre énigmes et road-movie, toujours mené tambour battant avec beaucoup d’humour et de retenue. Mais le réalisateur prend également parfois le temps de figer certaines scènes pour exacerber leur importance, immortaliser leur unicité. Nat Wolff est surprenant de justesse et de sincérité, on croit vraiment à son personnage et on le voit évoluer. Ce film est une belle leçon sur la vie, sur les changements qu’elle impose mais également sur les désillusions de l’adolescence qu’il faudra accepter pour faire son chemin. Le concept de ville de papier est merveilleusement trouvé et sa signification sur l’insignifiance des êtres et des choses dans le vaste monde, totalement appropriée. La phrase de Margo You have to get lost to find yourself résume tout cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *