Heidi, petite fille des montagnes

HeidiUn film d’Alain Gsponer
Date de sortie : 10 février 2016
Avec Anuk Steffen, Bruno Ganz, Isabelle Ottmann
Durée : 1h46

Synopsis :

Heidi, une jeune orpheline, part vivre chez son grand-père dans les montagnes des Alpes suisses. D’abord effrayée par ce vieil homme solitaire, elle apprend vite à l’aimer et découvre la beauté des alpages avec Peter, son nouvel ami. Mais la tante d’Heidi, estimant quil ne s’agit pas là d’une éducation convenable, place la fillette dans une riche famille de la ville. Heidi va-t-elle supporter cette vie, loin de la montagne et de son grand-père ?

Notre avis sur le film :

Quel plaisir de revoir cette histoire de notre enfance et de découvrir une Heidi d’une fraîcheur incroyable, alternant une joie de vivre contagieuse et un mal-être indicible. Pour bien aider les autres, il faut d’abord penser à soi serait peut-être la morale de cette fable où se succèdent la beauté des paysages suisses, les activités champêtres et les jeux d’enfants, l’austérité de la maison de Francfort et la discipline, l’apprentissage difficile de la lecture, les caprices d’une petite fille riche. Heidi va apporter du bonheur à tous ceux qu’elle croise, personne ne pourra résister à sa candeur et à son sourire. Au final, Heidi apprendra beaucoup de ces deux mondes que tout semble opposer et choisira celui qui la rend heureuse. Le réalisateur filme des plans tantôt larges des paysages, tantôt plus serrés pour capter les émotions avec une sensibilité à fleur de caméra. Ces émotions n’ont souvent pas besoin d’être verbalisées pour être transcrites avec force, tant le jeu des personnages est naturel. On regrettera juste que certains moments ne soient pas traités avec plus de lenteur, ce qui aurait permis d’appuyer encore le sentiment donné par le jeu des acteurs. Bruno Ganz, quant à lui, nous offre une nouvelle facette de son jeu, celle d’un grand-père bourru mais au grand cœur. Une histoire belle et pleine de simplicité, portée par une jeune actrice qui, du haut de ses 10 ans, sait si parfaitement exprimer ses sentiments qu’on oublierait presque qu’elle est en train de les jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *