Le silence de Mélodie

Un livre de Sharon M. Draper
Édition : Michel Lafon Poche
ISBN : 979-1022401746
Note personnelle : 19 / 20

Acheter le livre sur Amazon

Synopsis :

Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots une signification. Mais seulement dans ma tête. Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.

Notre avis sur le roman :

 » Tout le monde utilise des mots pour s’exprimer. Sauf moi. Et je parie que la plupart des gens n’ont pas conscience de leur véritable pouvoir. Moi si. Les pensées ont besoin de mots, et les mots, d’une voix. J’adore l’odeur des cheveux de ma mère juste après qu’elle les a lavés. Et j’adore le contact rugueux du menton de mon père juste avant qu’il se rase. Mais je n’ai jamais pu le leur dire. « 
L’histoire de Mélodie est touchante. Loin d’être un roman triste sur le handicap de ne pouvoir se mouvoir, manger seule ou même parler, Sharon M. Draper relate la frustration de la jeune surdouée de ne pouvoir s’exprimer, véritable torture pour elle qui a tant de choses à dire. Même si ses parents lui rappellent sans cesse qu’elle est exceptionnelle, elle souhaiterait plus que tout être « normale » ne serait-ce qu’un instant. Mais finalement, c’est quoi être « normal » ? Avoir des amies populaires car vous leur servez de faire-valoir, se moquer des défauts de vos camarades, s’habiller pour plaire au regard des autres ? Mélodie va rapidement comprendre grâce à son étonnante maturité que les choses les plus simples sont celles qui donnent le plus de bonheur. Certaines qu’elles ne pourra jamais faire : courir avec sa petite sœur Penny, chanter de la musique country, manger toute seule… D’autres en revanche, à force d’obstination et de belle technologie, lui deviendront possibles : discuter avec ses amies de mode et de musique, participer à un concours montrant l’étendue de son intelligence et de ses connaissances, dire à ses parents qu’elle les aime. Car au fond, c’est toujours cela l’important, profiter des instants rares de bonheur intense que la vie nous offre et rapidement oublier les grands malheurs dont elle nous accable. Une leçon d’humilité, une leçon de vie. Les plus belles choses sont sans nul doute celles qu’on voit avec notre cœur. Bouleversant !