Archive mensuelles: décembre 2015

Hunger Games la révolte partie 2, un final original et bouleversant

Hunger Games la révolte partie 2Un film de Francis Lawrence
Date de sortie : 18 novembre 2015
Avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth
Durée : 2h17

Synopsis :

Alors que Panem est ravagé par une guerre désormais totale, Katniss et le Président Snow vont s’affronter pour la dernière fois. Katniss et ses plus proches amis – Gale, Finnick, et Peeta – sont envoyés en mission pour le District 13 : ils vont risquer leur vie pour tenter d’assassiner le Président Snow, qui s’est juré de détruire Katniss. Les pièges mortels, les ennemis et les choix déchirants qui attendent Katniss seront des épreuves bien pires que tout ce qu’elle a déjà pu affronter dans l’arène…

Notre avis sur le film :

Après un troisième volet parfois un peu longuet où Katniss rejoignait la résistance face au tout-puissant Capitole, ce dernier film basé sur la fin du roman de Suzanne Collins tient toutes ses promesses. La guerre est déclenchée, les manipulations s’enchaînent au plus haut niveau, et la révolte du titre colle désormais parfaitement à l’intrigue. Cette dernière est bien construite et même si elle se devine au fur et à mesure, certains rebondissements sont inattendus et le final peu conventionnel. Katniss côtoie ainsi les affres de la guerre et découvre sans fard la pire des inhumanités. Et comme dans toutes les guerres, certains personnages attachants meurent. Le lien est également fait régulièrement avec les débuts de la saga où Katniss évoluait dans l’arène sous les yeux avides des spectateurs de Panem. On regrette toutefois deux choses : que Haymitch n’ait pas eu un rôle plus central dans la résolution de l’intrigue et la perte de rythme sur les dix dernières minutes finales. On ressent le vide de Katniss mais il se traduit rapidement par de l’ennui. Le spectateur ressort soulagé que tout soit fini et que finalement, tout ne soit pas aussi simple, avec les bons d’un côté et les méchants de l’autre. Bref, laissez-vous une fois encore porter par le Geai Moqueur et que le sort vous soit favorable !

Un repas traditionnel de Thanksgiving… en France

Thanksgiving en extérieur

Table dressée pour Thanksgiving

Thanksgiving est une fête traditionnelle américaine tombant le quatrième jeudi de novembre, dont l’origine remonte à 1621. Elle est généralement le moment privilégié pour se retrouver en famille et entre amis. En France, la fête familiale traditionnelle reste Noël, entre sapin et cadeaux, autour d’un bon repas. Aussi ai-je instauré il y a 6 ans déjà une fête des amis afin de partager un bon repas ensemble, avant les fêtes de fin d’année.

La dinde occupe la place de choix du repas de Thanksgiving et il faut dire qu’en France, trouver une belle dinde pour la fin novembre est une mission difficile. Cette année, direction la ferme pour chercher un beau spécimen d’environ 4 kilos. Une fois préparée, j’ajoute une farce maison qui cuira doucement dans la dinde sans sécher. Mais la cuisson de la dinde est avant tout une affaire de timing : pendant 150 minutes, il faut la cuire doucement (160-170°), recouverte d’un papier aluminium et l’arroser en deux ou trois fois d’un fond de volaille ; puis la découvrir et la cuire à 190° pendant encore 90 à 120 minutes, en l’arrosant de son jus toutes les demi-heures.

La dinde de Thanksgiving

La dinde et son stuffing

Tout s’organise autour de la dinde, à commencer par le stuffing, le traditionnel accompagnement qui ravira toutes les papilles une fois mélangé au jus de la volaille. Il se compose de plusieurs légumes coupés en brunoise, de pain rassis et de noix grillés à la poêle avec une noisette de beurre, de quelques fruits secs. La dinde est également servie avec sa sauce aux canneberges (airelles) qui conforte le léger accent sucré/salé du repas. La patate douce est un légume traditionnel de Thanksgiving et quoi de mieux d’une bonne purée de patates douces en accompagnement de la dinde ?

Cette année, en entrée, pas de pumpkin pie, la traditionnelle tarte à la citrouille, mais des mini-muffins salés accompagnés d’une bonne salade verte, touche appréciable de fraîcheur. L’entrée avait été précédée d’une noix de Saint-Jacques sauce au beurre citronnée et échalotes, mais aussi d’une mini-verrine saumon et pamplemousse sweety. De quoi se mettre en appétit !

Verrines saumon-pamplemousse

Des verrines saumon-pamplemousse

Enfin arrive le moment tant attendu du dessert. Et cette année, ce n’était pas un, mais deux desserts succulents qui attendaient nos convives. Même si l’appétit avait décru, la gourmandise reprit vite le dessus pour savourer une apple pie traditionnelle (et ses 300 grammes de beurre) où même la pâte était faite maison, mais aussi un cheesecake aux cranberries et framboises entières.

En résumé, un bien bon repas pour une bien belle fête, et des convives enchantés. Cette 6e édition aura tenu ses promesses, avec de nouvelles recettes, de nouvelles saveurs et toujours cette même indéfectible bonne humeur.

Retrouvez toutes les photos du repas sur notre compte Instagram.