Archive mensuelles: octobre 2015

Séjour œnologique en Drôme provençale

Nyons en Drôme Provençale

Le village de Nyons, en Drôme Provençale

Quand vous arrivez du nord, que vous passez Montélimar, vous assistez à un changement radical, le ciel se découvre, les façades se fardent d’ocre, l’accent s’ensoleille… La Drôme Provençale regorge de merveilleux villages perchés et centres historiques authentiques parmi lesquels Grignan et son célèbre château, Nyons et son marché provençal si renommé, Dieulefit et son savoir-faire potier.

Samedi matin, 10h30, arrivée à Nyons, le pays de l’olive, pour récupérer notre programme auprès de l’Office du Tourisme. Tout est rangé dans une belle pochette regorgeant de guides, de cartes et de nos bons d’échanges pour les différentes activités qui nous attendent. Direction la vinaigrerie La Para de Nyons pour une visite guidée de la fabrication de vinaigre artisanal, suivie d’une petite dégustation des différents types de vinaigres. Réalisés à partir de vins Côtes du Rhône, ils sont aromatisés par décoction de plantes aromatiques.

Notre programme nous emmène ensuite au détour des ruelles du village jusqu’au restaurant D’un goût à l’autre où nous avons pu ravir nos papilles d’une cuisine traditionnelle et basée uniquement sur des produits frais de saison. Inscrit dans le Guide Michelin 2015, ce restaurant se distingue par sa cuisine raffinée, ses plats décorés de fleurs mais aussi par la charmante personne qui vous accueille, explique, conseille, bref une véritable guide culinaire et touristique de la région.

Nous partons ensuite à la découverte de cette belle région, sous un soleil d’automne bien agréable. Les kilomètres défilent, des vignes à perte de vue, pour arriver à Grignan et visiter son célèbre château du XIe siècle. Puis direction Le domaine de Provensol sur la commune de Venterol où nous passerons la soirée et la nuit. Tout commence par l’installation dans cette belle bâtisse en pierre restaurée, suivie d’une une visite des vignes et d’une explication détaillée sur la fabrication du vin, les cépages, les maladies des vignes, le bio… Notre hôte est intarissable et seule l’heure approchante du dîner lui permet de s’éclipser pour nous concocter de bons petits plats maison. Le repas est précédé d’une dégustation des vins du domaine accompagnée de spécialités à l’olive de Nyons.

Domaine de Provensol

Le Domaine de Provensol

Le lendemain, après un bon petit-déjeuner, nous nous dirigeons sous une pluie battante vers le château de Suze-la-Rousse pour une visite guidée au son des audiophones. Depuis 1978, le château abrite l’Université du vin, école de renommée internationale qui propose un large éventail de formations aux métiers de la vigne et du vin. Dernière escale : Pierrelate, et sa célèbre ferme aux crocodiles. Les 23 espèces de crocodiles, mais également les serpents, tortues et surtout les très nombreuses espèces de plantes pimentent 2 heures de découvertes, rythmées par les animations proposées par le site.

Au final, deux journées bien remplies, plein de belles photos et de souvenirs dans la tête, magnifiquement organisées par l’Office du Tourisme de Nyons dont la promotion de séjours œnologiques commence à porter ses fruits. A tester pour tous les amateurs de vins et ceux qui souhaitent découvrir cette région méconnue de la Drôme.

Lucy in the sky, la difficile transition de l’adolescence à l’âge adulte

Lucy in the sky

Un livre de Pete Fromm
Édition : GALLMEISTER
ISBN : 9782351780886
Note personnelle : 16 / 20

Acheter le livre sur Amazon

Synopsis :

Lucy Diamond, quatorze ans, file à toute allure vers l’âge adulte. Prise entre l’urgence de vivre et la crainte de devoir abandonner ses manières de garçon manqué, Lucy se cherche et joue avec l’amour. Elle découvre par la même occasion que le mariage de ses parents n’est pas aussi solide qu’enfant, elle l’a cru. Son père, bûcheron, est toujours absent. Sa mère, encore jeune, rêve d’une autre vie. Et Lucy entre eux semble soudain un ciment bien fragile. Armée d’une solide dose de culot, elle s’apprête à sortir pour toujours de l’enfance et à décider qui elle est. Quitte à remettre en question l’équilibre de sa vie et à en faire voir de toutes les couleurs à ceux qui l’aiment.
Dans un Montana balayé par les vents, c’est la peur au ventre et la joie au cœur que Lucy, pleine de vie, se lance à corps perdu dans des aventures inoubliables.

Notre avis sur le roman :

 » A présent, c’était l’été, l’air était lourd et sentait la verdure, le soleil était presque à la verticale des Highwoods, le ciel en était tout blanchi, mais Papa n’était toujours pas parti.
Quand ils se faufilèrent enfin hors de la maison, j’étais encore suspendue à sa portière comme un genre de décoration. Même si Maman riait, appuyée à lui, ses jambes comme des éclairs meurtriers à travers la fente de sa jupe courte, Papa me regardait, son habituel sourire signifiant « Qu’est-ce qui va bien pouvoir nous tomber dessus après ça ? » disparu. Il souriait à peine, l’air presque triste, et je sus que Maman avait cafté. »

Le temps des grands changements, des découvertes, des premières fois, des premières expériences. Lucy, ballottée entre un père continuellement absent et une mère avec des désirs d’ailleurs, prend la vie comme elle vient dans sa petite ville natale d’Alabama. L’écriture de Pete Fromm est mordante, parfois drôle, souvent teintée d’un doux mélange de mélancolie et d’espoir. Il retrace avec justesse la rupture des derniers liens qui attachent encore Lucy à l’enfance, par la découverte de l’amour, de la liberté mais aussi des responsabilités et des soucis quotidiens. L’amour tient le rôle principal de ce roman, que ce soit avec Kenny, son ami d’enfance, avec son père, à qui elle pardonne de moins en moins ses absences ou sa mère, à qui elle reproche sa trop grande ambition de changement. Mais elle apprendra que c’est aussi ça grandir, ne pas s’attacher à une situation mais en tirer partie pour un avenir meilleur. Peu sûre des sentiments des autres mais surtout des siens, elle en fait voir de toutes les couleurs à son entourage. Une balade poétique dans la vie de cette jeune fille qui devient femme, qui hésite, regrette parfois, sans jamais se départir de sa formidable envie d’aller de l’avant. Touchant !

À la poursuite de demain, d’un monde meilleur ?

A la poursuite de demainUn film de Brad Bird
Date de sortie : 20 mai 2015
Avec George Clooney, Hugh Laurie, Britt Robertson
Durée : 2h10

Synopsis :

Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune… Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !

Notre avis sur le film :

Deux destins pour un même objectif : Casey, dotée d’un optimisme à toute épreuve, et Frank, inventeur plein de désillusions, vont se lancer dans une formidable aventure pour tenter de percer de secret de Tomorrowland, ville futuriste conçue par les grands esprits scientifiques afin de développer leurs idées loin de toute considération néfaste, quelle fusse politique, religieuse, économique… On se laisse prendre volontiers par ce scénario recherché, entre l’Amérique des années 50 et un futur encore inaccessible, où la modernité et le progrès se matérialisent par des robots et des machines volantes évoluant dans une ville technologique et luminescente. Et c’est justement là que le bât blesse : les acteurs – et notamment Clooney – ne croient pas vraiment en cet avenir et cela se ressent, même si derrière cette cité est évoqué un objectif noble de paix et de progrès. Finalement, seuls l’aventure, leurs courses-poursuites avec ou contre les robots et les gadgets technologiques s’avèrent dignes d’intérêt et nous font passer un bon moment. Le principe de sélection des talents est peu appuyé et la quête reste finalement assez obscure. La volonté de Brad Bird d’un film esthétiquement beau et très futuriste a éclipsé quelque peu la nécessité de compréhension de sa vision par les spectateurs. A voir donc, sans grandes attentes, juste celle d’être emporté dans une belle aventure futuriste et rythmée.

Loin de la foule déchaînée, independance woman

Loin de la foule déchaînéeUn film de Thomas Vinterberg
Date de sortie : 3 juin 2015
Avec Carey Mulligan, Matthias Schoenaerts, Michael Sheen
Durée : 1h59

Synopsis :

Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy.

Notre avis sur le film :

Cette nouvelle adaptation d’un classique de la littérature anglaise nous ravit par bien des aspects, même si certains pourraient reprocher à Vinterberg de lisser les revirements un peu trash du roman de Thomas Hardy. On entre très vite dans l’histoire et on s’attache à cette jeune héroïne, pionnière du féminisme dans ce qu’il a de plus beau, la force de caractère et la volonté de faire ses propres choix et ses propres erreurs, dans un monde dominé par les hommes. Bathsheba, après avoir hérité de la ferme de son oncle, va avoir fort à faire pour se faire accepter et respectée en tant de femme, en tant qu’égale auprès de tous ses voisins fermiers. Il est absolument magnifique de voir contraster sa volonté de fer dans la gestion de sa ferme et son hésitation quand il s’agit d’amour. Torturée dans sa quête du bonheur, elle passe au travers des épreuves de la vie en tentant d’étouffer ses sentiments. Sa solitude et sa liberté agace, mais sa beauté balaie tout pour ses prétendants qu’un simple sourire leur coeur fait chavirer. Les paysages bucoliques anglais sont absolument magnifiques et la fresque est parfaite jusqu’au dénouement. Les acteurs sont excellents, à commencer par Carey Mulligan dont la prestation impressionne et n’est jamais surjouée. Éblouissant !